LA SURCHARGE





Sommaire :
- Présentation
- Surchager ses modules
- Les dégâts liés à la chaleur
- La réparation des modules
- Informations importantes





PRESENTATION :



La "surcharge" permet d'exploiter certains de vos modules au-delà de leurs capacités, offrant un bonus atteignant parfois 50% !
Cependant cette surcharge n'est pas sans conséquence puisqu'elle endommage progressivement vos modules et pour cette raison son utilisation ne peut se faire que sur une période très courte de quelques minutes.

L'utilisation de la "surcharge" est donc parfaitement adapté en PVP car c'est la où il faut "tout donner". Par contre en PVE, c'est à oublier car ce n'est pas rentable. En effet les combats en PVE sont trop long or vous verrez que les réparations qui découlent de la surcharge ont un coût important !






SURCHARGER SES MODULES :



Les pré-requis :


Pour pouvoir surcharger vos modules il vous faut d'abord la compétence "Thermodynamique" au niveau 1.
Seuls certains modules actifs qui se distinguent par un arc de cercle vert au-dessus du bouton d'activation peuvent être surchagé.
Overload cercle

Les moyens :


Une fois ces conditions remplies, il y a plusieurs moyens pour passer en surcharge un module :
- En cliquant directement sur l'arc de cercle vert.
- Par un clique droit sur le module / Activer la surcharge.
- En maintenant la touche MAJ du clavier puis en cliquant sur le module. Méthode la plus simple.
- En maintenant la touche MAJ et en appuyant sur un raccourci clavier. Méthode la plus rapide.

- Si le module est en cours d'utilisation, l'arc de cercle vert clignotera car la surcharge ne débutera qu'au cycle suivant.
- Si le module est inactif, l'arc de cercle vert s'allume et la surcharge débutera dès le premier cycle lors de l'activation du module.
Overload actif
- Pour désactiver la surcharge c'est la même procédure.
- La désactivation d'un module désactive également la surcharge.



Autres raccoucis :


Il est également possible de surcharger tous les modules d'un même niveau d'emplacement (les emplacements de "haute-puissance" par exemple) grâce à certains raccourcis.
Racks






LES DEGATS LIES A LA CHALEUR :



On va commencer par un schéma qui représente le mécanisme global, on entrera dans les détails après :
Le mécanisme


La surchauffe :


A la fin de chaque cycle, un module en surcharge a une probabilité d'infliger des dégâts thermiques à tout les modules du niveau d'emplacement auquel il appartient. Si un module atteint 100% de dégât il tombe en panne ! La surcharge est donc à double tranchant.
Heat damages
La quantité de dégât reçue par un module est définie par les "Dégâts thermiques" du module en cours de surcharge.
Ainsi un module en surcharge ayant un très gros niveau de "Dégâts thermiques" infligera des gros dégâts aux modules de son niveau d'emplacement (ainsi qu'à lui-même).



La chaleur résiduelle :


Un module en surcharge émet également de la chaleur qui va s'accumuler progressivement, on parle de chaleur résiduelle.
Le niveau de chaleur résiduelle est indiqué par le niveau du "Statut thermique" divisé en 3 parties qui correspondent aux 3 niveaux d'emplacement.
Heat Status
Ce qu'il faut comprendre, c'est que plus le "Statut thermique" est élevée et plus la probabilité qu'un module en surcharge inflige des dégâts est élevée. Bien évidement plus il y a de modules en surcharge, plus le "Statut thermique" augmente rapidement, chacun contribuant à augmenter le "Statut thermique".

La chaleur résiduelle se dissipe progressivement à l'arrêt de la surcharge, mais beaucoup plus lentement qu'elle ne s'accumule ...



La répartition des dégâts :


La probabilité de dégât augmente également en fonction de la proximité avec le module en surcharge.
Plus un module est proche du module en surcharge, plus il a de "chances" de recevoir des dégâts :
Overload proximité
/!\ ATTENTION : La répartition des dégâts se fait en fonction de la fenêtre d'équipement et pas en fonction de la disposition des boutons d'activation (D'ailleurs on peut déplacer ces boutons).

Maintenant si deux ou plusieurs modules d'un même niveau d'emplacement sont en surcharge ils vont mutuellement s'infliger des dégâts ce qui va réduire considérablement leur durée de vie. Plus ils sont proches l'un de l'autre plus leur durée de vie est réduite.
Il faut donc les séparer le plus possible les uns des autres en intercalant des modules que vous ne surchargerez pas.

Notez que lorsque les tourelles/lanceurs sont groupés ils s'endommagent tous de la même façon. Ils tombent en panne en même temps !



La dissipation thermique :


Un module "Offline", "en panne" ou encore un emplacement vide se comportent comme des dissipateurs thermiques.
Ils réduisent localement la probabilité qu'un module prenne des dégâts de chaleur.
Il s'avère que les emplacements situés aux extrémités d'un niveau d'emplacement se comportent comme s'il existait un dissipateur thermique caché .

Normalement c'est souvent les modules surchargés qui tombent en panne les premiers mais ces emplacements sont tellement efficaces qu'il est fort probable que ce soit le module adjacent qui lâche le premier !
Ce sont donc des emplacements à réserver soit aux modules que vous envisagez de surcharger, soit aux modules trop importants pour lâcher.

Un exemple pour comprendre comment on optimise son équipement pour la surcharge. (Cliquez à droite de l'image pour passer à la suivante)



La compétence :


Toujours le même, "Thermodynamique" qui réduit de 5% les dégâts de chaleur par niveau.






LA REPARATION DES MODULES :



Il y a 2 moyens pour réparer ses modules :

En station :


C'est le moyen le plus simple, le plus rapide et le moins cher. C'est aussi l'unique moyen de réparer un module tombé en panne !
D'ailleurs pour les modules qui étaient en panne, n'oubliez pas de les réactiver après les avoirs réparés !



Via les nanites de réparation :


Ils permettent de réparer un module directement dans l'espace à condition que celui-ci ne soit pas tombé en panne !
L'utilisation des Nanites ne demande aucune compétence.
Pour utiliser les nanites, il vous faut en faut en soute, en règle générale on en place 200.
Pour réparer un module endommagé : Clique droit / Réparer
Un module doit être désactivé pour être réparé.

Attention, lorsque qu'un module est en cours de réparation aucun module ne peut être activé, c'est pour cela que les modules sont réparés hors combat. Rassurez vous, il est possible de stopper une réparation, votre module sera alors partiellement réparé.



Les compétences :


- Utilisation des nanites : Réduit la consommation de Nanites de 5% par level.
- Interfaçage des nanites : Augmente la vitesse de réparation de 20% par level.






INFORMATIONS IMPORTANTES :



Quelques conseils :


Utilisez immédiatement la surcharge en PVP, n'attendez pas d'être dans une situation critique il sera probablement trop tard. D'autant plus que si le combat traîne ça vous permettra de faire diminuer la chaleur résiduelle pour une nouvelle utilisation un peu plus tard.
- Surchargez vos armes dès que la cible est dans votre portée optimale pour ne pas fumer vos modules pour rien.
- Pour les modules de vitesse, activez la surcharge immédiatement et coupez-le une fois à portée de la cible.
- Pour les modules de réparation attendez de recevoir des dégâts ^^
- Si l'issue d'un combat penche clairement en votre faveur (15 vs 1) dans ce cas surcharger vos modules n'est pas nécessaire ...
- Il est préférable d'arrêter de surchager ses modules lorsqu'il ne reste plus que 3 barres de vie à l'un de vos module.



A savoir :


- Tous les modules ont le même nombre de point de vie : 40 PV
- Un module déconnecté prend des dégâts.
- La surcharge accélère le cycle de certains modules, ce qui augmente indirectement la consommation de capaciteur, de munition … pensez y.
- Le niveau de chaleur résiduelle reste le même si vous amarrez / appareiller rapidement.
- Attention en désactivant l'option "Afficher les modules passifs" vous ne verrez pas si l'un de vos modules passifs est endommagé.
- Vous pouvez recharger un module durant sa réparation.
- Les "Booster de bouclier" doublent les dégâts émis par les modules des emplacements de moyenne puissance.
- La réparation par Nanites ne se lance pas si vous n'avez pas suffisamment de Nanite pour réparer entièrement un module.
- Les coûts de réparation en ISK ou en Nanite dépendent de la qualité du module, du type et de sa taille...
- Vous pourrez encore une fois utiliser EFT pour tester les effets de la surcharge. Mais n'oubliez pas que la durée de vie d'un module est lié à une probabilité qui ne peut être prédite avec certitude. Donc la durée de vie affiché par EFT n'est qu'approximative !



Il ne vous reste plus qu'a tester ça par vous même ;-)





Auteur(s) et participant(s) :
MomoByLet



A propos | | Contact | | Liens Utiles | | Glossaire | | Remerciements | | Confidentialité | | Copyrights
Copyright © 2009-2016 - Division P4 - Tout droits réservés - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.